Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 06:01

Lors de la fin de notre promenade dans le Stanley Park à Vancouver, un endroit est consacré aux totems amérindiens.


Ces indiens SQUAMIHS étaient les premiers habitants du Canada, et mon beau père me fit remarquer que sur les panneaux d'explications que nous trouvions dans le park, on parle de Vancouver qui a découvert cette terre, mais jamais des amérindiens qui y vivaient avant.
Donc avant 1792, rien si on en croit les panneaux

Je remet les pendules à l'heure, avec cette explication de Wikipédia:

Les SQUAMISHS,  désigne un peuple amérindien du sud-ouest de la Colombie britannique (canada). La  langue d'origine, le « squamish », fait partie des langues salish de la côte (en anglais : Coast Salish languages) qui constituent une branche des langues salish.

Les principales communautés sont situées à proximité de la ville de Squamish et des embouchures des fleuves Capilano River, Mosquito Creek et Seymour Creek sur la baie Burrard (en anglais : Burrard Inlet) à North Vancouver. De ce fait, Squamish constitue une des rares nations indiennes comprenant des communautés existantes au sein d'une métropole canadienne.


 L'ado et une de ses amies

L'écosystème très riche de la région a procuré une variété de nourriture et de matériaux qui ont permis à une importante population d'amérindiens d'y vivre pendant plus de 10 000 ans. Un camp nommé « Wu'muthkweyum » ( Musqueam), signifiant « peuple de l'herbe », près de l'embouchure du fleuve Fraser, remonte à 3 000 ans. Les SQUAMISHS vivaient dans des villages de la zone côtière.

Le capitaine espagnol José Maria Narvaez fut le premier Européen à explorer le détroit de Georgie en 1791. L'année suivante, en 1792, le capitaine naval britannique George Vancouver de King's Lynn dans le Norfolk rejoint l'expédition espagnole basée au fjord de Nootka sur la côte ouest de l'île de Vancouver puis explore le détroit de la Géorgie, ainsi que Puget Sound. C'est lui qui prouvera, en compagnie de l'espagnol Dionisio Alcala Galiano, que l'île de Vancouver est bien une île : d'où le nom de Vancouver en guise de reconnaissance (en fait le nom donné originellement à l'île était « île de Quadra et Vancouver », du nom de l'explorateur espagnol Juan Francisco de la Bodega y Quadra).

 





Partager cet article
Repost0

commentaires

O
<br /> <br /> Merci pour ce bel article et de très belles photos. J'aime aussi ton pseudo<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
C
Kikou Osita .. magnifiques ces totems !! moi qui adore les indiens et leur culture suis gâtée ..Ici un temps de crotte depuis 1 semaine (nuages et rafales de vent) total : suis tjours aussi blanche qu'une aspirine grrDoux rêves et baisers à vous tous.
Répondre
A
hier soir j'ai vu une émission sur les amerindiens , j'ai parlé de toi, qui te trouvait dans ces régions belle journée Cathie bisous mon amie
Répondre
K
superbes ces totems ! tu as raison de parler des premiers habitants spoliés de leurs terres - bizz
Répondre
M
Ils ont des têtes àfaire peur,ces totems!!!Bises
Répondre