Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2006 7 05 /11 /novembre /2006 20:27

Promenade à PARIS, c'est le dimanche, il fait beau, les couleurs d'automne superbes et sur un mur, dessiné, mon auteur préféré, Alfred Hitchcock. Alfred pour les intimes, c'est toute ma jeunesse, avec ses films que j'avais précieusement gardé, mais en cassette, alors poubelle, mais surtout ses bouquins que j'ai acheté, soit chez des bouquinistes, des librairies ou des brocantes. Une anecdote, je lisais sans discontinuer ses nouvelles et un soir au lit (mauvaise habitude) je lis une de ses nouvelles dans "histoires à vous faire dresser les cheveux sur la tête", et peu de temps en début de nuit je suis prise d'une crise aigue d'angoisse (première fois), mon jules appelle SOS médecin et lorsque celui arrive dans la chambre, il voit sur ma table de nuit le Hitchcock, le titre et me regarde en me disant que c'est  déconseillé pour les petites âmes sensibles comme moi. Petite piqûre, une nuit de sommeil et le lendemain soir, attentive aux conseils de ce charmant médécin, j'ai lu autre chose comme livre de chevet. Cela aurait fait désordre de le rappeler encore une fois. J'ai continué à lire Hitchcock  mais dans le métro, plus près de la réalité là car entre nous entre le métro et une livre d'Hitchcock qu'est ce qui fait le plus peur ??

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Q
Je dois dire que je n'ai jamais pu voir "les oiseaux" en entier et que j'en fais encore descauchemars...Bisous, Oursonne...
Répondre
S
Désolée, mais ton anecdote m'a trop fait rire.Voilà une bien drole d'idée... lire du Hitchcock à l'heure du sommeil. Voilà qui est plus sérieux, que de le lire dans le métro....
Répondre