Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 novembre 2006 2 14 /11 /novembre /2006 16:23

Cet après midi, j'ouvre internet et je tombe sur la page d'MSN actions solidaires, avec en gros titre SOS enfants en détresse dans le monde. Je lis l'article et je me dis que c'est vrai que les enfants meurent de faim dans les pays pauvres, mais serions nous en train de devenir un pays pauvre nous aussi car dans notre département le 93 il y a de plus en plus de famille qui n'ont pas ou très peu de ressources et qui ont du mal à nourrir leurs enfants. Les structures d'accueil (samu social de paris)sont débordées et logent les familles dans des hotels de tourisme les plus proches de Paris (le 93). Certaines villes font la sourde oreille à l'implantation d'un resto du coeur au sein de leur commune qui pourrait palier à l'absence d'aide de la part des services sociaux pour ces hébergés, balladés de foyer en foyer avec leurs enfants sur les bras. Dans certaines communes, ces mêmes familles ne peuvent pas bénéficier du quotient familial pour la cantine le midi par manque de papiers et ne comptent que sur les associations pour les aider à les nourrir et les habiller. L'enfance en danger c'est aussi chez nous ou nous ne sommes plus capable d'un geste envers toute cette population fuyant soit des pays en ruine par la faute de la guerre, soit des pays dont le gouvernement pratique une mauvaise répartition des richesses, ou des sommes qui lui sont envoyées. J'ai emmené ma fille au Cameroun pour lui montrer la réalité des choses, pas à l'hotel mais dans une famille camerounaise dans un quartier ou nous étions les seules françaises et nous avons été accueillies avec beaucoup de plaisir.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Ceci est une réalité même dans notre pays maleureusement, et la liste s'allonge.... et dans toutes les couleurs.Une véritable honte à l'échelle mondiale, car ceux qui détiennent pouvoirs et profits au point de ne plus savoir quels sont leurs biens réels, tournent hostensiblement le dos à la pauvreté...Pas belle l'humanité à ce niveau.
Répondre