Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2006 2 28 /11 /novembre /2006 22:18

GREENPEACE a fait un article :  France : la poubelle du monde !. Aussi cela m'a rappelé le Samedi 25 novembre, toujours dans le cadre du plan local d'urbanisme de Bagnolet, nous nous balladions, lorsque soudain un superbe panneau fait à la main posé au bout d'un passage,  alors nous demandons une explication et c'est un des habitants qui nous accompagne qui nous explique que c'est le passage ou il vit et que dans cette voie privée, sur le morceau le plus proche de la rue, des personnes viennent régulièrement déposer leurs ordures ou gravats (le tout enlevé par la ville), mais que ce panneau c'est pour rappeleret essayer de faire comprendre que leur rue n'est pas une poubelle. Nous dans les Coutures, nous nous sommes battus pendant des années pour que le coin de rue etienne marcel - robespierre ne soit pas un dépôt d'ordures, pour que les piétoins et les poussettes passent ailleurs que sur la rue, pour  que les pots de peinture, gravats, déchets divers jeter par des camionnettes d'entreprises ou des personnes  qui devaient trouver trop long l'attente à la déchetterie, et qui préféraient vider le tout au coin de la rue. Le personnel communal a eu beaucoup de mal, mais maintenant nous avons de moins en moins de dépôt sauvages et la ville passe tous les jours. C'est le même problème que les vendeurs à la sauvette. Ssur Paris, ces mêmes entreprises et personnes indélicates ne prendraient certainement pas le risque de jeter leurs ordures sur la voie publique vu le risque de procès verbal. Mais ici dans le 9-3 avec le peu de moyens dont nous disposons, les gens se croient tout permis et considèrent que c'est pas bien grave, et que de toute façon ils ne risquent rien. Je me suis disputée des dizaines de fois avec des automobilistes qui s'arrêtaient au coin de la rue et qui jetaient allègrement leurs gravats, meubles, pots de peinture, et à chaque fois, ils me répondaient d'aller me faire voir, (c'est vrai que pour voir, alors là je voyais impossible de rater ce qu'ils jetaient tranquillement). Et plus d'une fois, j'ai eu envie de mettre un immense panneau ou de taguer le mur de colorine en écrivant que Bagnolet n'était pas une poubelle, vu qu'une partie de ces déchêts provenaient  de ses propres clients. Mais depuis quelques temps, ouf cela va mieux, pour notre coin de rue mais plus mal pour la Place de la Fraternité il est vrai car  le problème s'est reporté là bas mais  là c'est Montreuil alors à eux de se battre maintenant. 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Quelle tristesse de penser que certaines personnes supposent que tout est permis à partir que cela ne se passe pas devant leur propre porte ou maison. On peut imaginer si on allait vider sa propre poubelle chez ces gens là. Ils hurleraient au "viol".Mais ces mêmes personnes n'ont aucun mal à priver de liberté d'autres personnes. La liberté d'être propres et écolos.Que de batailles...On comprend mieux pourquoi à grande échelle on a si largement pollué notre planète, et sans état d'âme. Et on continue, tout en se trouvant mille excuses.Cela parait à peine croyable  de telles actions. Parfois on a l'impression que c'est seulement notre imagination qui nous joue des tours. Mais non, ce n'est même pas un cauchemar. Il s'agit bien d'une réalité quotidienne...Je me sens la rage au coeur lorsque je vois de tels actes se produire... en plus de cela, ce genre d'individus se réclament de leur liberté à d'autres niveaux, sans bien se rendre compte qu'ils empiètent sur celle des autres.
Répondre