Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 novembre 2006 4 30 /11 /novembre /2006 16:12

Depuis quelques jours, il y a un nouvel habitant dans les Coutures. Dérangé par les travaux sur le trottoir d'en face à Montreuil, il a décidé de se réfugier chez nous à Bagnolet. Et ce nouvel habitant squatte par dessus le marché chez moi, pas n'importe ou, mais dans la maison des oiseaux. Mercredi matin en rentrant en vélo, j'aperçois mes oiseaux autour de leur maison, aussitôt je me dirige vers elle et décide de remettre des boules de graisse et des graines. J'ouvre la porte de leur maison et je pousse le cri qui tue et referme la porte vivement. J'hurle à mon jules qui est de repos de venir, mais tant que j'hurle c'est que je suis toujours vivante alors pas de panique. bon, je réentrouve la porte de la maison et là je vois le petit mulot tétanisé, les pattes collées à la paroi se demandant ce qui va lui arriver, puis voyant que rien ne se passe, il ressort comme une fusée et disparait. Alors la guerre est déclarée, lorsque je vaiis aller faire les courses je vais ramener des tapettes ou des graines et je vais les disposer dans le tas de bois. Malheureusement, le soir à table, je raconte l'anectote à ma fille et je me fais traiter de sauvage, d'assassin. Elle m'explique qu'il n'est pas question de tuer une si joli petite bête et qu'elle a peut être une famille à nourrir, et qu'ils vont tous mourir de faim, et pour une bénévole des restos du coeur, qui aide les familles,  je pourrais avoir pitié de cette famille qui a été chassée de sa maison par les vilains promoteurs côté Montreuil. Je crois rêver, mais voilà, maintenant, elle va tous les matins et soirs en rentrant de l'école taper tout doucement à la cabane à oiseaux pour voir le petit mulot qui soit dit en passant a le gite et le couvert à disposition. Je lui ai proposé la solution de me mettre devant le trou de la porte avec une épuisette, de taper sur les parois et de l'attraper, mais non pas possible toujours parce que les bébés peut être. Oulalala, c'est pas facile d'avoir une fille complètement écolo, qui défend les aussi bien, la nature que les êtres vivants (homme et animaux). Bientot pire que moi qui ne suis déjà pas mal. 

olivia au fond du jardin défendant son arbre et les maisons d'oiseaux

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Cette histoire est délicieuse. Tu as du avoir en effet une belle trouille ce jour là. Mais je vais te confier un secret. Moi aussi j'aime toutes sortes de petites bêtes... même les rongeurs. Et autres habitants qui font sans doute un peu peur.Bien sur, je les laisse dans leur environnement.Je n'ai même pas un chat pour me tenir compagnie. J'aime bien les chats, mais surtout lorsqu'ils sont chez ceux qui savent si bien les accueillir.Ta fille est une sacré gardienne.En reprenant depuis le debut tout tes parcours, je n'arrête pas de me dire que je suis en train de découvrir ta petite vie, ainsi que ton tempérament. C'est amusant comme à travers les écrits on peut connaitre une personneBises
Répondre