Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 décembre 2006 7 10 /12 /décembre /2006 21:01

LES ASSISES DE BAGNOLET (1)

Hier aprés midi, lors des assises de la ville, un habitant des Coutures a interpeller le Maire sur le devenir du quartier avec ses marchands à la sauvette qui augmentent de semaines en semaines. Monsieur Marc EVERBERCQ Maire de Bagnolet a répondu que ce problème était lié aux divers trafics qui se venait se faire sur les lieux et qui s'amplifie de plus en plus. Il a déclaré qu'il faisait tout son possible pour résoudre ce problème, et qu'a partir de mi janvier serait mis en place dés 6h 30/ 7 heures du matin et toute la journée des samedis, dimanches et lundis, une présence d'agents chargés d'empêcher les marchands à la sauvette de s'intaller. grâce à ce déploiement de moyen, les riverains devraient enfin être tranquille.Nous espérons tous que cela ne sera pas que de belles paroles en vue des futures élections à venir et que tout sera fait pour en terminer avec ces vendeurs  la sauvette qui gache la vie de dizaines de riverains. Ces riverains qui tous les dimaches matins souvent dès 7 heures font le pied de grue à l'entrée de leur rue, la rue Jules Ferry pour essayer de la garder propre au lieu d'être tranquillement chez eux avec leur famille. Qui accepterait cela tous les dimanches depuis plus de deux ans.  Certainement pas le Préfet de la Seine Saint Denis qui lui doit partir en week end en déléguant à son Sous Préfet,  ni Monsieur Sarkozy qui lui ignore certainement ou est Bagnolet (le 93 c'est bien pour faire un peu de pub devant les journalistes comme demain à Bobigny) Ce matin encore, les voitures étaient garées n'importe ou et à un moment, le 318 qui à l'habitude le dimanche matin de passer rue Jules ferry grâce à la persévérance des riverains qui empêchent les marchands de s'installer, n'a malheureusement pas pu le faire, à cause d'une énorme mercedes garée en vrac. Les personnes attendant le bus rue Jules Ferry un peu plus bas, on du remonter la rue en courant pour pouvoir prendre le 318 qui a pris l'Avenue de la République et ensuite la rue Robespierre. Sympa pour ceux qui attendaient aux 2 autres arrêts de la rue Jules Ferry. 



undefined



 

Des riverains regardant le bazar ambulant et le bus qui arrive devant la voiture en vrac

 

Des riveraines avec le sourire mobilisées tout au long de l'année

Le 318 ne pouvant pas prendre la rue Jules Ferry

Parking d'ADA servant de marché à la sauvette. Sur un portant (faut le faire) des vêtements neufs

les vendeurs qui utilisent la voie voiture pour attendre le client le tout sans aucun souci de sécurité ni pour eux ni pour les piétons qui ne font que passer et doivent utiliser la rue comme trottoir.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Le maire est un beau parleur pour oser dire qu'il va faire quelque chose, et en l'occurence envoyer les forces de l'ordre pour empêcher cela. S'il a vraiment ce pouvoir, ce qui est vrai, pourquoi n'est-il pas intervenu avant ? Cette histoire dure depuis tant de temps... il raconte des salades... quand aux autres élus, plus haut dans l'échelle des valeurs, ce n'est certainement pas leur préoccupation. Que savent-ils même de ce qui se passe dans les quartiers ? Leurs visites à la sauvette ne leur apprendra rien de plus que ce qu'ils croient voir... ou savoir....
Répondre