Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 21:36

Le charme tranquille de BAGNOLET, le dimanche matin aux aurores, avec ses chants de marchands à la sauvette "dégage, c'est ma place, si tu veux être la tu payes, sinon va plus loin", ses touristes (venus des parkings du coin), ses trottoirs classés patrimoine communal, ses arbres (pour faire pipi génial), voila une petite présentation de notre ville telle que nous la voyons depuis plus de 2 ans. Et malgré une promesse de notre Maire lors des Assises de la ville de faire en sorte que nous retrouvions vraiment les chants d'oiseaux, les touristes, les arbres, les trottoirs enfin accessibles a tous et dégagés devant les habitaions, les commerces et les entreprises à partir du 15 janvier 2007, nous sommes toujours dans la même situation tous les samedis, dimanches et lundis. Quand cela va t'il cesser ???

Des amis habitants rue Jules Ferry, ont été obligé de se disputer avec les marchands pour avoir juste le doit de pouvoir sortir de chez eux. Ces derniers étaient installés devant les portes des habitations. Même si comme on a pu le constater, cela devient un endroit très à la mode ou les parisiens et autres viennent se ballader et essayer de faire des affaires, nous leur laissons bien volontier le droit de les avoir devant chez eux comme cela, le dimanche, nous pourrons rester au lit, puis tranquillement ce sera à notre tour d'aller nous ballader et de chiner devant leurs portes.

 

DIMANCHE MATIN AVEC UN ELU

LUNDI LE MEME ENDROIT AVEC JUSTE A L'ANGLE UN CENTRE DE FORMATION ET UN COLLEGE PLUS BAS

RUE JULES FERRY LUNDI

 

LUNDI DEVANT SAINT MACLOU AVEC DES BARRIERES UTILISEES COMME PORTANT A VETEMENTS

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Cette histoire a vraiment durée très longtemps !
Répondre
V
En balade sur ton blog, je tombe sur ceci et je me demande si la situation a évolué. Véro
Répondre
O
oui, cela a changé, en mieux
Z
Y'en a franchement assez de ces vendeurs à la sauvette ! mais que fait la municipalité? On va tuer le quartier si ça continue!
Répondre