Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 septembre 2006 4 14 /09 /septembre /2006 17:17

Photo d'une tour Effel en plaquettes de chocolat (non pas les plaquettes en chocolat des beaux gosses de l'équipe de france) mais les plaquettes de chocolat de la marque CEMOI. C'est mon père qui faisait de tels montages pour décorer sa vitrine et faire un coup de pub pour la marque de chocolat.  Je me rappelle encore de ce chocolat. Je me demandais depuis longtemps pourquoi j'étais une fan absolue de chocolat (chocolat à boire, à manger, bonbons en chocolat, gateaux aux chocolat) tout chocolat quoi. Et voici l'explication. Comment pourrais-je ne pas aimer le chocolat lorsque mon père fait des vitrines pareilles. Passer devant sans en manger relevait du défi et là si il y a bien un défi que je suis incapable de relever c'est celui d'arrêter de manger du chocolat. N'importe ou en voyage, je suis capable de trouver ou se vend du chocolat. Sinon j'en amène toujours un peu dans mes valises. Je pense que ma fille ainée est un peu comme moi, elle résiste difficilement a l'appel du chocolat. Et pour me conforter dans ma passion du chocolat, je viens de lire un article ou on explique aux hommes que plutot que d'avaler des petites pilules bleues (viagra) ils devraient consommer du chocolat pour retrouver leur virilité.

 

undefined

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 16:06

Un dragon en fleur au milieu de l'avenue Gambetta, au pied des tours jumelles porte de Bagnolet. cétait l'année de la Chine pour les jardiniers de ma ville. J'ai rencontré un dragon, un pousse pousse avec une jeune chinoise etc... Certaines reflexions m'ont amusée du style (oh avec tous les chinois à Lanoue dans les tours, ils ont trouvé l'inspiration ou pourquoi pas des rizières. Les gens ne sont jamais satisfaits. Nous ne sommes pas tous seul sur terre, la France, il faut bien aussi découvrir les us et coutumes des autres pays sinon on va devenir comme les américains qui se considèrent comme le nombril de la terre. Et puis c'est sympa de se promener dans des rues fleuries pas comme la notre ou il n'y a même pas de jardinières cette année.

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2006 2 12 /09 /septembre /2006 16:15

Fenetre de côté lorsque l'on entre dans la cour. Au moment de l'achat de la maison, cette pièce qui était séparée en 2 avec un couloir pour que le personnel du dépôt de bois vienne se changer sans passer par le bureau du propriétaire était sombre comme pas possible. Les deux fenêtres étaient complètement abimées et laissaient passer l'air et la pluie. Nous avons fait installer des grilles à chaque fenêtre pour les sécuriser mais alors  c'était encore pire car la pièce n'ayant pas beaucoup de luminosité  avec les barreaux c'était encore plus triste. L'idée a été de transformer la fenêtre de côté en un mur de pavé de verre et de changer l'autre fenêtre. Je n'étais pas trop pour les carreaux de verre mais maintenant je trouve cela assez lumineux.

montage avant après et cela n'est pas terminé

Partager cet article
Repost0
11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 18:42

Il y a 5 ans, en juillet 2001, au Mont Royal à Montréal en contemplant la ville et ses grattes ciel, nous promettions à notre fille de 10 ans de l'emmener à New York pendant les vacances de la Toussaint voir les tours jumelles. Dans notre ville nous avons 2 tours jumelles, les Mercuriales et lorsque nous atterissons à Roissy, on repère immédiatement l'endroit ou nous habitons. On lui avait expliqué qu'a NEW YORK (on ne l'avait pas emmené avec nous) les World Trade Center étaient encore plus hautes et à l'intérieur c'était incroyable. Nous n'avons pas été à NEW YORK les voir, les attentats les ont détruites en septembre 2001. Depuis, nous avons voyagé mais nous ne sommes pas retourné à NEW YORK. Pour ne pas oublier un montage de photos

 

File0517.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2006 6 09 /09 /septembre /2006 19:07

Tag

Un petit dessin pour changer un peu. En plus il est très sympa, je suis une fan et au cours de mes ballades en vélo, je suis toujours avec mon appareil photo (au cas ou). Dans mes voyages aussi je trouve toujours le moyen d'en reperer quelques uns et de les photographier. Celui ci vient de Montréal (Canada) ma fille l'a pris cet été et on a parcouru un nombre incalculable de rues, car elle les avaient vu en arrivant début juillet et le dernier jour au moment de repartir, elle voulait absolument les prendre en photo. Alors la chapeau car Montréal c'est grand, très grand et les rues au secours, ne jamais demander à un canadien son chemin, car avec le sourire il vous répond c'est tout droit au bout de la rue, avec la différence que chez eux les rues peuvent faire plusieurs kilomètres. Mais bon ils ont aussi beaucoup de mal à imaginer que l'on puisse circuler sans voiture vu les distances même en ville. Mais on a retrouvé quelques dessins et fait quelques photos. C'est juste un morceaux car je le trouve très sympa. Il a un côté rigolo.

 

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2006 5 08 /09 /septembre /2006 10:33

Une photo des années 1960 au coin de ma rue avec des maisons toujours existantes sauf le Cheval noir. Il vient d'être complètement démolit au mois d'Aout et sur sa surface va se reconstruire un immeuble privé style loft. le cheval noir était un café, hotel, restaurant. Mais lorsque l'on dit hotel, c'était pas le Novotel. Non rien à voir. C'était des chambres meublées (c'est un bien grand mot) avec l'eau à l'étage mais pour le reste les gens se chauffaient au charbon et la surface était ridiculement petite. Un peu comme tous les meublés qui restent dans notre quartier et ailleurs. La seule différence était que les gens se connaissaient tous dans le quartier. Derrière dans sa cour, se trouvait un immeuble si l'on veut de 1 étage. Les escaliers étaient en bois et le palier qui desservaient les chambres longeait l'immeuble. C'est là qu'habitait la grand mère d'une amie et nous traversions la rue pour aller la voir. Cela nous amusait beaucoup car de temps a autre il y avait des gens d'un cirque qui étaient dans la cour. En passant sous cet immeuble se trouvaitdes petits ateliers. Le dernier a fermé il n'y a pas longtemps exproprié par la mairie de Montreuil. L'histoire de ce café pourrait être raconté dans un livre avec toutes ses anecdotes. Point de passage obligé autant à pied qu'en voiture, il a abrité pas mal de petits malfrats avec ses parties de poker à la cave et ses beaux gosses en voiture de sport frimant et draguant devant. Toute une histoire qui s'est envolée avec sa destruction mais pour les derniers habitants de l'hotel un relogement inespéré et tant mieux. Dans le grand immeuble que l'on voit, il y a une vieille dame géniale qui m'a vu à quelques jours et qui habite toujours ici. elle a le meme âge que mon père (85 ans) et tous les deux continuent à me raconter les histoires de ce coin de rue. 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2006 3 06 /09 /septembre /2006 21:36

Quand j'étais jeune ( eh oui on a été jeune les parents avant d'être des parents) pleine de vie et d'espoir je voulais être archéologue. j'ai raté l'école, mais pas les fouilles archéologiques de mon terrain. Lorsque j'ai acheté cette maison en 1987, j'ai commencé a nettoyer la cour, et je trouvais régulièrement des yeux en porcelaine. Je les conservais précieusement dans une boite en me demandant d'ou ils provenaient. je ne connaissais pas l'histoire de cette maison avant ma naissance. Et puis un jour, nous avons décidé de planter un cerisier, et là travail de titan, tout le béton à enlever et il n'y a que cela partout, et plus on creusait et plus des fondations en brique calcinées apparaissaient. La surprise venait aussi de tous les morceaux de porcelaine intact ou brulé et les morceaux de tête de poupées et tous ces yeux bleux ou marrons de différentes tailles. J'étais de plus en plus intéressée par cette drôle de maison et son passé.

photo de ce que nous découvrons 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 septembre 2006 2 05 /09 /septembre /2006 20:34

1950, mes parents derriere le comptoir en zinc de la buvette. Je me suis toujours demandée ce que mon père pouvait montrer à ma mère. Derriere eux , des casiers a bouteilles. Celles qui sont debout, sont des bouteilles d'apéritif, et celles qui sont couchées  sont des bouteilles de vin que mon père mettait lui même en bouteilles. Il achetait son vin à bercy en tonneau. Dans notre courette, on stockait les caisses à bouteilles vides..Il y avait un grand bac dans lequel on faisait tremper les bouteilles pour décoller les étiquettes, puis une machine pour laver l'intérieur des bouteilles, on les faisait sécher, puis on mettait le vin dedans. Ensuite, nous bouchions les bouteilles avec une machine énorme  après avoir fait bouillir les bouchons de liège dans une grande cocotte en zinc. L'étape suivante était de coller les étiquettes correspondantes au vin tiré. Nous préparions la colle dans un pot et sur une plaque en fer de pub nous l'étalions. On mettait les étiquettes dessus pour les imprégner de colle et ensuite nous les mettions sur la bouteille. La dernière étape consistait à la descendre dans la cave pour les conserver à bonne température. Chaque casier en bois dans la cave pouvait en contenir plusieurs centaines. J'ai conservé le comptoir en zinc, la machine à laver les bouteilles et celle pour mettre les bouchons ainsi que la plaque de fer et plein d'étiquettes. Dernièrement pour faire les travaux, nous avons vidé la cave ou se trouvait encore plusieurs centaines de bouteilles. Un boulot pas possible. mais quel bonheur de sentir les odeurs familières de cette cave et de me remémorrer toute cette aventure de la maison.

 

 

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2006 1 04 /09 /septembre /2006 14:29

Je vous avais parlé de ce mur, mais maintenant, il s'agrémente d'une porte c'est mieux tout de même. Surtout qu'en même temps ils ont supprimés les fenêtres et les barreaux horribles, on se serait cru en prison ainsi que la porte d'entrée impossible à ouvrir à moins de s'appeller hercule et ou il n'était pas question d'essayer de faire entrée ou sortir un meuble ou tout objet un peu volumineux. cela avance peu à peu et après un week end au calme, ce matin rebelotte voila les fous du marteau et de la pioche en action. Ma fille doit savourer le calme relatif de la rentrée des classes par rapport à la maison.

 

 

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2006 6 02 /09 /septembre /2006 10:13

Mon père aidait son oncle pendant la guerre dans cette maison ou se trouvait l'épicerie buvette. Il n'y avait que peu de transports, alors pour allez chercher la marchandise dans Paris ou ailleurs, mon père se déplacait en triporteur. Le triporteur s'appelait BIBILOLO, comme ma mère. La photo a été faite dans notre rue par un photographe amateur lorsque mon père revenait de chercher de la marchandise.  Je la trouve très sympa.


papa-1944.jpg

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0