Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 07:37

Sekiu, il vient de pleuvoir, les goelands surveillent le port ou les pêcheurs débarquent le poisson




Dimanche matin, la pluie a cessé et les nuages sont présents dans la baie






les ados qui essaient de se reveiller, pas facile les parents qui se lêvent tot pour faire du tourisme
Partager cet article
Repost0
14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 07:16









De l'or pour ma ville de Bagnolet grâce à la performance de Steeve GUENOT en lutte gréco-romaine.

bravo les champions


et du bronze grâce à celle de son frère Christophe.

Inséparables sur le plan sportif comme dans leur vie privée et professionnelle, Steeve et Christophe Guénot sont deux frères pas comme les autres. Pas étonnant dès lors qu'ils aient décroché tous deux une médaille olympique le même jour.





Après cinq jours de compétition aux jeux de Pékin, la première médaille d’or pour la France est décrochée par un athlète Bagnoletais, Steeve Guénot, en lutte gréco-romaineB

Et son frère Christophe Guénot décroche à son tour dans la même discipline mais dans une autre catégorie de poids, la médaille de bronze.


Les deux frères habitent Bagnolet et sont tous les deux agents de sécurité à la RATP.



ARTICLE DE MON MAIRE MARC EVERBECQ aujourd'hui sur son blog.

"Les exploits sportifs priment sur le repos estival. J'interromps donc quelques heures les vacances au Maroc pour vous écrire ces quelques lignes. Ce matin, Steeve Guénot a décroché une médaille d'or en lutte aux JO de Pékin. Un magnifique exploit pour ce jeune sportif qui habite Bagnolet depuis plusieurs années. Jusqu'à ces six derniers mois il était même licencié au Club Bagnolet Lutte 93. Depuis il a effectué un transfert à l'US Métro. Mais Steeve reste et demeure un Bagnoletais qui avec son titre olympique honore Bagnolet et nous rend extrêmement fiers. Je viens d'appeler Didier Duceux, le président du club de lutte de Bagnolet qui se trouve actuellement à Pékin pour lui demander de transmettre toutes nos félicitations au champion. Dans la foulée de la belle medaille d'or, comme si une bonne nouvelle en appelait d'autres, c'est le grand frère, Chritophe Guénot qui a décroché une médaille de bronze en lutte. Christophe, comme son frère habite Bagnolet, une ville qu'il aime. Lui aussi a fait une grande partie de son parcours de sportif de haut niveau à Bagnolet, qu'il a quitté il y a plus d'un an, pour l'US Métro. La ville de Bagnolet avait pu veiller à ce que ces sportifs pleins d'espoir pour l'avenir puissent habiter Bagnolet dans le cadre d'une convention avec le club de lutte de la ville. Nous ne pouvions en revanche rivaliser avec les propositions professionnelles faites par la RATP qui en échange demandait l'affiliation des sportifs à l'US Métro. La vie est ainsi faite. Nos plus vives félicitations vont à nos deux champions qui honorent l'ensemble du sport à Bagnolet, notamment la lutte, et en Seine-Saint-Denis. La première médaille d'or française est apportée par notre territoire. Quelle réussite ! Quelle promesse d'avenir ! Et quel encouragement pour tous les bénévoles qui se dépensent sans compter pour que nos sportifs accomplissent les plus beaux exploits. Qu'ils soient remerciés chaleureusement. Et puis, cette nuit, vers 3 ou 4 heures du matin nous allons suivre Mélonin Noumonvi, lui aussi Bagnoletais, lui aussi lutteur. Didier Duceux vient de me dire que Mélo avait une grosse forme. Alors, une troisième médaille en perspective ? En attendant, bravo les champions. "

Merci Monsieur le Maire pour la rapidité de votre article, et bonne fin de vacances

Partager cet article
Repost0
13 août 2008 3 13 /08 /août /2008 06:01

Lors de la fin de notre promenade dans le Stanley Park à Vancouver, un endroit est consacré aux totems amérindiens.


Ces indiens SQUAMIHS étaient les premiers habitants du Canada, et mon beau père me fit remarquer que sur les panneaux d'explications que nous trouvions dans le park, on parle de Vancouver qui a découvert cette terre, mais jamais des amérindiens qui y vivaient avant.
Donc avant 1792, rien si on en croit les panneaux

Je remet les pendules à l'heure, avec cette explication de Wikipédia:

Les SQUAMISHS,  désigne un peuple amérindien du sud-ouest de la Colombie britannique (canada). La  langue d'origine, le « squamish », fait partie des langues salish de la côte (en anglais : Coast Salish languages) qui constituent une branche des langues salish.

Les principales communautés sont situées à proximité de la ville de Squamish et des embouchures des fleuves Capilano River, Mosquito Creek et Seymour Creek sur la baie Burrard (en anglais : Burrard Inlet) à North Vancouver. De ce fait, Squamish constitue une des rares nations indiennes comprenant des communautés existantes au sein d'une métropole canadienne.


 L'ado et une de ses amies

L'écosystème très riche de la région a procuré une variété de nourriture et de matériaux qui ont permis à une importante population d'amérindiens d'y vivre pendant plus de 10 000 ans. Un camp nommé « Wu'muthkweyum » ( Musqueam), signifiant « peuple de l'herbe », près de l'embouchure du fleuve Fraser, remonte à 3 000 ans. Les SQUAMISHS vivaient dans des villages de la zone côtière.

Le capitaine espagnol José Maria Narvaez fut le premier Européen à explorer le détroit de Georgie en 1791. L'année suivante, en 1792, le capitaine naval britannique George Vancouver de King's Lynn dans le Norfolk rejoint l'expédition espagnole basée au fjord de Nootka sur la côte ouest de l'île de Vancouver puis explore le détroit de la Géorgie, ainsi que Puget Sound. C'est lui qui prouvera, en compagnie de l'espagnol Dionisio Alcala Galiano, que l'île de Vancouver est bien une île : d'où le nom de Vancouver en guise de reconnaissance (en fait le nom donné originellement à l'île était « île de Quadra et Vancouver », du nom de l'explorateur espagnol Juan Francisco de la Bodega y Quadra).

 





Partager cet article
Repost0
12 août 2008 2 12 /08 /août /2008 07:37

Trafic important dans le Port de Vancouver

A force de voir les superbes bateaux de croisière qui quittaient Cherbourg, chez .
M. CAFE ...ICI...  et URBAN...ICI....

j'ai eu la chance d'assister au départ de deux bateaux de croisière à Vancouver.

un premier bateau de croisière qui part en Alaska


Un porte container à l'arrivée qui attend son déchargement


la pompe à essence au milieu du port, avec à l'arrière le bâtiment qui permet aux passagers de bateaux de croisière de patienter
On aperçoit un bateau à l'arrière du bâtiment


Le voila qui sort en marche arrière, intriguée, j'essaie de comprendre comment il va s'y prendre pour se remettre dans le bon sens et sortir du port


Il continue à reculer tout en commencant à manoeuvrer pour tourner


Il est face à nous


C'est fait, il est dans le bon sens et commence sa sortie de la baie


Le bateau qui  doit récupérer le pilote qui est aux commandes pour sortir de la passe entre l'ile de Vancouver et les côtes canadiennes le suit. Les passagers sont sur le pont pour saluer les gens qui le regarde passer.
Le spectacle est magnifique
Ce bateau se nomme le DIAMOND PRINCESS



la Police le double à toute vitesse. Ces bateaux servent à surveiller la baie et controler la vitesse des bateaux.


Le passage obligé pour les bateaux qui quittent le port de Vancouver : le Lions Gate Bridge.

Partager cet article
Repost0
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 05:21
Z'ours....ICI....m'a demandé dans un de ses commentaires : " j'espère que tu vas revenir entière de ton week end !tu as vu Spiderman dans toutes ces tours ??bisounours z'ours "

Et bien oui mon Z'ours j'ai vu Spiderman à Vancouver, la preuve à l'appuie.

En retraversant le pont, quelque chose m'interpelle, je lève les yeux et hop, je saisis mon APN, enfin je venais de comprendre comment ils arrivaient a faire ces satanés carreaux.

Il ne me reste plus qu'a faire la même chose à la maison, vu que leurs fenêtres se glissent, donc il faut les faire a partir de l'extérieur, pratique je vous jure, sauf que je n'ai rien de Spiderman.



out parait normal, cherchez bien, il est là


Le voilà, pas le vertige le monsieur, et il y avait un peu de vent, alors


Pour la durée du long week end, je vous offre un de nos couchers de soleil du soir en ce moment sur le lac, demain matin départ vers ou se couche le soleil avec les ados, les chaussures, les APN, le pique nique, la résa d'hotel dans la poche et les kways on sait jamais.

Coucher du soleil à Bellevue depuis la plage de notre quartier.

Le dernier article sur Vancouver la semaine prochaine.

Bon week en à toutes et tous.



Partager cet article
Repost0
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 07:25
Après avoir récupéré notre voiture, on repasse le pont de Granville Street, décidément c'est la journée pont, et pourtant c'est pas le mois de Mai.

Direction le Down town pour voir si enfin on trouve le fameux vancouver tant décrit dans les magazines.

On tourne à W Georgia street, et là enfin c'est beau, mais beau, bien sur à condition d'aimer les buildings, et j'aime les buildings.




terrasses de loin

terrasses de près


Vancouver Art galery


W Georgia Street en direction du  Stanley park qui se trouve au nord de Vancouver et du Down town


Vancouver depuis le Stanley park


décollage ou amérissage


Deadman's island et The naval station/museum


La famille oursonne prête à la découverte du park


Vue sur Waterfront Rd W de loin - départ des bateaux de croisières


de près.

Dernière journée de ballade demain dans le Stanley park 

On se prépare à partir en week end avec les ados, direction, surprise, c'est l'ado qui connais qui a choisit.
Oulala, je crains le pire.

Je vais mieux, les autres aussi, mais plus de crêpes sauf les miennes et devinez quoi, dans les malles, j'avais mis mes poêles à crêpes.


Sur un mur de Vancouver.
Partager cet article
Repost0
6 août 2008 3 06 /08 /août /2008 18:55
Pour s'échapper de la GrandVille street, on remonte par Burrard Street, et on décide de prendre le pont qui continue sur cette rue pour rejoindre notre voiture.

Ce pont est superbe, bien plus ancien, moins de voitures, et une vue sur l'English bay, vous vous doutez bien du pourquoi du nom, on sent bien que les anglais ont influencé cette ville.


le début du pont Burrard Bridge




A droite du pont, des immeubles d'habitations ultra moderne donnant sur Beach Av.


Au pied de ces immeubles des petits bateaux font la navette pour rejoindre la rive en face, qui est un parc avec le Vancouver Muséum et une vue superbe sur la baie


Toujours Beach Av. et  Sunset beach


Vue sur English bay, c'est magnifique, les bateaux de commerce ou de croisière passent au loin pour rejoindre le port de Vancouver, ici ce ne sont que des voiliers, hors bords qui passent pour rejoindre la mer.


L'ado et sa copine sur le pont.


L'ado avec une copine et sa grand-mère, avec un des piliers en arrière plan, on a trouvé ce pont magnifique.


Sur le pont deux lignes, une pour les vélos et une pour les piétons. Et tout se passe bien contrairement en France.
A si j'oubliais, toujours indisciplinée Oursonne marche du mauvais coté. A mes risques et périls

 
A la sortie du pont, l'usine de Bière MOLSON,


A coté de l'usine de bière, surprise ce chateau, on se demande tous ce qu'il fait à.
un vestige des anglais.

 Et le plus surprenant, des rails abandonnés ou les habitants installent leurs chaises tout le long et en profitent pour se ballader ou discuter.

Nous revoila revenu vers GranVille Street, nous retournons à la voiture pour aller enfin le voir ce fameux Down Town dont on m'avait parlé.

Demain la suite des aventures à Vancouver

Je vais mieux, mais hier, chaleur épouvantable à Seattle, plus de 30 degrés, je suis restée au lit une partie de la journée bercée par la musique des ados, qui elles ont passé l'après midi sur la pelouse devant la maison,  a dessiner, lire, jouer au jeu de la gomme, comme avec une balle, mais elles n'ont pas de balle, (pas bête les filles) jusqu'au soir tard.
Partager cet article
Repost0
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 19:09

Embouteillage à la frontière, embouteillage pour arriver à Vancouver par la route 99.
Un pont, des milliers de voitures, normal c'est samedi, on est pas doué on aurait pu venir dans la semaine.

La rue par laquelle nous arrivons se nomme GranVille Street,  n'y voyez aucun rapport avec la ville de Granville, vous seriez déçu.





Carrefour de Granville street et Broadway

Nous avons tous eu la même réflexion, on dirait la rue Sainte Catherine à Montréal.

Du coté ou nous nous sommes garés, des magasins chics, des cinéma, des restaurants, des rues avec des maisons superbes, quartier animé mais agréable.

Comme il nous faut encore passer un pont, le ras le bol nous gagne, et on décide de poser la voiture dans un parking payant (bien sur) et nous voila parti à la découverte du Down Town qui est de l'autre coté du pont.



Les ados à la conquète de Vancouver


Au bout du pont à droite, immeubles d'habitations,

 juste en face,  maisons sur l'eau, je prend, parce que les tours infernales c'est pas pour moi

un resto grec


et la continuité de la GranVille Street nous étonne, nous sommes dans le coté chaud de la rue

Des magasins érotiques et exotiques, des prostitués, des gogols comme l'on si bien dit les filles, des squatts, des drogués.

Nous quittons cette rue pour une autre plus soft à cause des ados et nous déjeunons dans un resto qui fait des crêpes soi disant françaises, résultat des courses, on est trois à avoir une gastro. Ma fille ainée qui ne manque pas d'humour, vient de me dire par téléphone depuis la Sardaigne, qu'il ne fallait pas manger exotique.


l'envers du décor des tours de luxe

Demain la suite de la ballade dans Vancouver, ou nous aurons une surprise plus agréable.

Je retourne me coucher vite fait en attendant que cela passe


Partager cet article
Repost0
4 août 2008 1 04 /08 /août /2008 02:01
On est tous à la recherche d'une frontière, une ligne claire entre le rêve et la réalité.

Le rêve c'est l'Amérique pour les immigrés, la réalité c'est des heures d'attente à la frontière canadienne pour rentrer aux Etats Unis.

Hier matin départ pour Vancouver, temps couvert justement et dès que nous approchons de la frontière américano-canadienne, beau temps mais embouteillage monstre.

Welcome to PEACE ARCH




2 files pour le Canada, le poste frontière est au bout.

 

En attendant de passer la frontière américaine ou canadienne,nous pouvons profiter de cet immense park pour nous détendre (sauf le chauffeur)


droite les files pour le Canada, a gauche les files pour les USA et au milieu l'Arche de la Paix pourAgathe....ici.... qui aime tant la liberté et la paix.


Plusieurs statues se trouve sur les pelouses,
celle-ci pour
Muad-dib...ici.... à qui je fais de grosses bises et à qui je souhaite de récupérer bientot son ordi qui est en panne.


L'espoir, ces deux poteaux en pierre, délimitant la frontière, le rêve américain et canadien est toujours de rigueur.



On approche de la frontière canadienne, et voila qu'enfin je comprend les panneaux. Nous avons mis une demi heure, et tout c'est bien passé car avec 2 ados sans les parents c'etait pas gagné.


Frontière américaine à 11 h du matin, des heures d'attente pour la franchir.

Le soir nous avons mis 1h 40 pour rentrer aux USA, mais la police des frontières était super sympa, juste quelques minutes le temps qu'elle regarde les 7 passeports.

Demain photos de Vancouver.


Partager cet article
Repost0
1 août 2008 5 01 /08 /août /2008 07:52

Lorsque enfin je réussie à récupérer mon ordi, Over blog met son site en maintenance et impossible de poster des coms. Le décalage fait que je suis sur internet vers 4 heures du mat en France.
Coup de pot ce soir les ados avec jules et la belle mère se font une soirée Américan Pie, alors l'ordi est à moi et OB a intérêt à continuer à fonctionner. merci de votre fidélité

Bon, il est 23h20 à Seattle et OB coince encore, impossible de mettre des coms, je vais me coucher. Je passerais demain vous voir

Le propre des grandes stars est de ne ressembler à personne


Comment être une star et garder son calme devant un tel public

Oursonne, la copine, l'ado et la belle-mère tous les APN en marche et feux sur les jeunes bisons qui s'affrontent


Oursonne aime bien le gros mâle


il est superbe, et les deux ados qui se faisaient photographier devant une femelle ne l'avait pas vu derrière elles, la surprise est de taille, c'est le cas de la dire































Jules en pleine action

oursonne et la copine aussi


a table, le bison broute, les oiseaux mangent sur son dos, l'équilibre parfait de la nature
Partager cet article
Repost0