Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 18:53

J'ai un profond respect des dates d'anniversaires, 
ces portes que le temps dispose autour de nous,
pour ouvrir un instant nos coeurs à ses mystères, 
et permettre au passé de voyager vers nous.


7  février 2008, 
nouvel an chinois et anniversaire de mon jules
J'avais aucune raison de l'oublier cette année


undefined



undefined



bonne année à René et Qing...ici...

et Dany ...ici.......qui vivent en Chine


Happy birthday à mon jules
qui part au pays des photos de dragons
dans une grande ville américaine



undefined

Partager cet article
Repost0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 18:59




La rumeur pousse comme une mauvaise herbe après un incendie de forêt


Depuis quelques temps, une rumeur court dans ma ville alimentée par les mauvaises langues, le tout empoisonnant l'atmophère. C'est donc cela la campagne pour les municipales à bagnolet, que des rumeurs.


Oursonne libre reste pensive devant tant de bétises et d'hypocrisie


undefined



undefined

Paris - Jardin du Palais Royal

Partager cet article
Repost0
5 février 2008 2 05 /02 /février /2008 18:03


Les seuls beaux  yeux sont ceux qui vous regardent avec tendresse
Coco Chanel

np7f6lqc.gif



rien a dire, regarder, observer, et admirer avec tendresse ces deux pigeons amoureux perchés sur le mur de ma maison.


undefined


undefined


undefined

Partager cet article
Repost0
4 février 2008 1 04 /02 /février /2008 14:12

La différerence entre le peuple et le public, c'est que le public paye... Mais à l'usage on s'aperçoit qu'un billet de théatre est souvent moins coûteux qu'un bulletin de vote.
Guy Bedos


Hier matin le temps se prêtant à la ballade, je suis montée (l'expression étonne souvent) au centre ville rue Sadi Carnot chez notre seul poissonnier...ici...

undefined
puis passée chez le boulanger en face pour discuter chien avec ces trois petites demoiselles qui attendaient inquiètes leur maître,

undefined
remontée (encore) la rue Marie Anne Colombier avec son dessin surprenant,

undefined
tourné à gauche dans la rue Charles-Graindorge et son stand de vente de miel de Bagnolet,

undefined

pour finir au marché place de la mairie


undefined
 Rue Sadi carnot avant (photo du service de valorisation du patrimoine - archives de Bagnolet)   

undefined

Partager cet article
Repost0
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 18:10
Mon jules se moquant de moi parce que je ralais après le temps, me dit : dans une semaine je serais là


undefined
avec le matou que l'ado faisait danser,


undefined

le labrador a qui je lançais le baton mais qui ne comprend que l'anglais,


undefined
ma malle et mes skis qui partent demain par transporteur.

undefined
et j'espère recevoir cela.
 Avec les transporteurs, il peut rêver, cela m'etonne qu'ils se trompent


rszyd66h.gif


Il est facile de faire rêver les hommes, il est plus difficile de les garder.

Partager cet article
Repost0
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 22:08

A quoi ça sert, le pouvoir,  si c'est pour ne pas en abuser ? 
Coluche

Je continue a marcher et aujourd'hui vu le soleil, direction la première paquerette dans le Parc départemental côté  Bagnolet,



undefined
 
avec Pimprenelle , non il n'y a pas de Nicolas, m'a dit sa maîtresse, car elle ne voulait pas de Nicolettes.

undefined


et Maître corbeau sur une allée perchée


undefined


regardant la perpective depuis le haut du parc.


undefined

undefined

Partager cet article
Repost0
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 16:06
Je sais pourquoi tant de gens aiment couper du bois. C'est une activité où l'on voit tout de suite le résultat.


Après la ballade jusqu'aux Baby Foot Bonzini, retour dans mon quartier avec Les Fils de J. Georges...ICI.....Le temps étant pluvieux de chez pluvieux, que même le matou du voisin vient se réfugier chez moi, j'ai évité de sortir tremper l'APN.

D
epuis quatre générations, cette société est spécialisée dans la production de bois de placage les plus rares et les plus précieux. Ils possèdent un stock de plus de 170 essences.

Les fils ont repris l'entreprise et j'ai trouvé très émouvant de m'y rendre pour faire des photos il y a quelques temps avec un ami. 

Rien que de voir ces hangars remplis de bois et ces machines et une partie de mon enfance est revenue à ma mémoire.

Ma maison a été la  propriété d'un marchand de bois. Et j'ai encore dans les narines, les odeurs du bois qui y était stocké lorsque j'étais petite. le propriétaire nous avaient emmené avec mon père dans sa scierie en Seine et Marne.

Vidéo sur l'entreprise, a voir absolument, c'est très beau

AU BOIS MONTANT VERSION FINALE 
 
undefined

undefined

undefined


undefined


undefined


undefined

undefined

Le  chêne liège à côté de chez moi.

undefined

Le chat confiant dans le poteau de soutien du chêne liège


 
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2008 4 31 /01 /janvier /2008 15:50
Le secret d'une bonne santé : la pratique raisonnée de tous les excès et l'abstention nonchalante de tous les sports.

nq43oe2r.gif




Sur le chemin pour vous faire découvrir les Baby Foot BONZINI (et oui ils sont à Bagnolet), j'ai vu un tas de bois dans un jardin
undefined
les choux de bruxelles d'un autre, ainsi que ses premiers semis

undefined
le matou qui aujourd'hui était de mauvais poil et vu la touffe de poil qu'il a, vous pouvez imaginer

undefined
j'ai pris le petit chemin qui monte qui monte et monte, oulala, avec un côté Montreuil et l'autre Bagnolet

undefined
la rue qui redescend, tant mieux,  avec en fond la Tour Eiffel, mais aujourd'hui manque de pot, pas une bonne luminosité

undefined
pour enfin finir devant l'entreprise BONZINI FABRICANT FRANCAIS DE BABY FOOT....ICI....

undefined

undefined

Le seul sport en salle que je pratique depuis toute petite, d'abord avec mon papa, puis les copains et les copines, et enfin mon jules. Et la seule raison qui me faisait aller au café du coin, le baby foot dans la salle ou nous disputions des tournois se terminant par des tournées.


Partager cet article
Repost0
30 janvier 2008 3 30 /01 /janvier /2008 11:55

Les bêtes ont-elles une âme? Pourquoi n'en auraient-elles pas? J'ai rencontré, dans la vie, une quantité considérable d'hommes, dont quelques femmes, bêtes comme des oies, et plusieurs animaux pas beaucoup plus idiot que bien des électeurs.
Aphonse Allais

La visite de Bagnolet continue, avec aujourd'hui les animaux du quartier Centre Ville et ses délicieuses petites rues bien propres, le Neuilly de Bagnolet comme disent certains de ses habitants

undefined
Prince, un ami que j'ai connu sur les buttes transformées maintenant en  Parc départemental Jean Moulin.
Sa maîtresse habite un pavillon dans cette rue. Elle a adopté Prince et il a la chance d'avoir une maîtresse plus toute jeune mais adorable. Dès que je le rencontre avec elle, on se fait la fête, je l'adore puis longue discussion avec sa maîtresse. Elle est très drôle et jules prend plaisir à parler avec elle du Bagnolet d'avant


undefined

Un voisin de Prince, qui nous regarde. Il connait bien Prince, et n'en a pas peur. Son charmant maître emmène Prince en voiture avec sa maîtresse au bois de Vincennes pour qu'il coure car maintenant dans le parc, il faut tenir les chiens en laisse.

undefined
Au milieu de ma rue, dans le bas de Bagnolet, ce petit chien se demande ce qu'il fait ici au milieu de rien dans une rue pas toujours très propre, avec des trottoirs ridicules et des voitures qui roulent comme aux 24 h du Mans Plus rien a voir avec là ou habite Prince.
Une ville à deux vitesses


undefined

Rex, le chien vedette de ma rue, il appartient à Casimir qui tient un café, mais il préfère dormir coté Bagnolet, au sud plutot que sur celui de son maître en face côté Montreuil au nord. La frontière délimitée par la voie de bus et par la présence active d'agents de la propreté par rapport à nous. Je ne vais pas me plaindre, jules m'a acheté un balai, une pelle et a rallongé le jet d'eau pour que je nettoie mon trottoir. Il me dit que j'ai de la chance, lorsque je suis en train de nettoyer, tout le monde s'arrête pour discuter avec moi. je rêve non!!!



undefined

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 16:09
Dieu est le seul artiste qui existe et l'homme n'est qu'un arrangeur de mauvais goût. 

Avant Place de la fraternité côté Montreuil dans les années 1950/1960, avec en premier plan l'hotel, café, restaurant "le cheval noir"

Dans sa cour se trouvait des entreprises de décolletage, de bois et surtout des meublés.
Les grands parents de mes amies habitaient là. Nous montions dans un escalier en bois. Un balcon en bois tout le long donnait sur les meublés.

Ce café était un peu le repère des loulous de l'époque, il en a vu de toutes les couleurs, mais c'était aussi le point de ralliement des habitants du quartier.

Passer devant équivalait a rester sur place un bon moment à discuter avec les gens qui étaient en train de consommer. 

Mon ado se moque de moi, car elle me dit  que malgré que le Cheval Noirn'existe plus, je mets toujours une heure a aller chercher le pain au coin de la rue. Quelle mauvaise langue.

undefined


undefined

C'etait aussi la cause d'accident impressionnant autour de cette place, mais avec très peu  de blessés comme maintenant. Les véhicules roulant moins vite.

undefined

Il y a quelques années, la Mairie de Montreuil a exproprié la parcelle. Il a fallut attendre longtemps avant qu'elle casse l'hotel, puis le fond et ce batiment est resté encore quelques temps.

undefined

Voici le resultat de l'expropriation, une vente du terrain à un groupe de personnes qui ont contruits des lofts écologiques.

undefined



undefined


Comme vous puvez le constater, rien n'a changé depuis 1955, sauf cette parcelle avec sur les cotés des lofts l'un à côté de l'autre et sur la rue 3 lofts l'un au dessus de l'autre.

Depuis pas mal de gens viennent prendre en photos les maisons écologiques, et oui c'est très à la mode parmi la population parisienne.



undefined



Mon jules quand à lui a décidé d'être encore écolo et de retourner vivre ou il avait vécu pendant un an, dans ces maisons en bois entouré d'arbres et d'écureuils. Il compte maintenant les jours de son départ.


Tout comme écologie et verdure ne sont pas synonymes, il faut différencier l'"écolo" du "vert". Le premier veut sauvegarder la planète, le second veut vivre de l'écologie ce qui pousse parfois à l'extrème.

Partager cet article
Repost0