Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2007 5 19 /01 /janvier /2007 22:38

Ce soir, en écoutant la radio, j'ai entendu que l'instruction sur la mort de l'ourse cannelle se termine par un non lieu. je suis en colère, car vraiment, ces chasseurs sont une bandes de fous sauvages qui n'ont rien d'autres a faire que de massacrer des anmaux. De temps en temps ils sont tellement bêtes qu'ils arrivent à se tirer dessus, mais ou c'est le plus grave, c'est lors de leurs parties de chasse ou ils tirent sur tout ce qui bougent. Pour leur défense, ils disent que grâce  à eux, ils régulent la population animale, mais si nous n'avions détruit une partie de l'habitat de ces animaux, certains ne seraient pas en surpopulation et d'autre en extinctionaujourd'hui. Alors, il faudrait mieux revoir notre copie sur ce sujet au lieu de laisser les chasseurs mettre la pression dans certaines régions sur les dirigeants politiques. Mon père était parti vivre dans le Loiret, et tous les ans à l'époque de la chasse, il devenait impossible de se ballader dans la forêt d'Orleans qui se trouvait à 500 mètres de chez lui a cause des chasseurs. Cela tirait dans tous les sens, et je me souviens me balladant avec mes enfants en chantant à tue tête "on est pas des lapins". Vous parlez d'un  dimanche à la campagne. L'an dernier pendant les vacances scolaires d'octobre, nous sommes partis au Pays basque, super, il faisait très beau, donc youpi randonnée, et bien pas de pot, c'était la chasse à la palombe. Et là bas, c'est un rituel, ils ne travaillent plus pour aller toute la journée chasser. Et le plus grave c'est la façon dont cette chasse est organisée. Ils sont planqués dans leurs palombières et attendent que les vols de palombes qui elles depuis des lustres prennent le même chemin pour aller au chaud passent au dessus de chez eux pour les tirer. Pour le calme, on a trouvé mieux, c'est infernal, car cela résonne dans toute la montagne et on ne sait jamais si on ne va pas se faire tirer dessus après leur déjeuner arrosé.  C'est ce qui a du se passer en 2004, le chasseur qui a tué cannelle est simplement un type qui voulait a son tableau de chasse un ours et qui a profité de l'occasion.

paysage basque sans chasseurs

19 janvier 2007

Non lieu ! l’ourse cannelle meurt pour la deuxième fois

L’instruction sur la mort de l’ourse Cannelle se termine par un non lieu. René M., le chasseur qui a tué la dernière femelle d’origine pyrénéenne à Borce le 1er novembre 2004 repartira sans procès. Légitime défense ! Etat de nécessité absolue! L’ours des Pyrénées n’est plus une espèce protégée. La porte est ouverte aux chasseur. Il suffira de plaider l'état de nécessité absolue..

Non lieu ! l’ourse cannelle meurt pour la deuxième foisCannelle : Pas de procès pour le chasseur qui l'a tué.

Aujourd’hui, 19 janvier 2007, une ordonnance de non-lieu a été rendue à Pau dans l’instruction sur la mort de l’ourse Cannelle, tuée par un chasseur en Vallée d’Aspe (Pyrénées-Atlantiques) en novembre 2004, a indiqué vendredi à l’AFP le procureur de la République Erick Maurel. Le chasseur, René M., 64 ans, avait été mis en examen le 7 décembre 2004 pour « destruction d’espèce protégée ». Il a toujours affirmé n’avoir tiré qu’en dernier recours, après avoir cherché à éviter l’animal à plusieurs reprises, lors d’une partie de chasse en montagne. L’Etat ainsi que 19 associations environnementales s’étaient portées parties civiles dans le dossier.

Le juge d'instruction de Pau, Jean-Luc Puyo, «a notifié sa décision aux parties», a précisé vendredi le procureur de la République Erick Maurel, confirmant une information révélée par La République des Pyrénées dans son édition de vendredi. La décision «correspond aux réquisitions du procureur de la République», a-t-il ajouté.

Mort de l'ourse Canelle

photo de cannelle et son petit

Mort de l'ourse Cannelle le 1er novembre 2004

Mort de l'ourse Cannelle: Stephan Carbonnaux

L'occultation Artza

Stephan Carbonnaux

Je vois dans la disparition de la dernière ourse du lignage pyrénéen une grande perte pour la nature sauvage (préférée au concept fumeux de biodiversité), mais je la vis aussi comme une occultation de notre plus vieille histoire, de notre plus ancienne spiritualité.

On a coutume, chez les progressistes, de qualifier les âges anciens de périodes sombres que je considère pour ma part comme des âges farouches. Aux temps glorieux du paléolithique, en certains lieux et grottes, où l’on a pu compter jusqu’à cinq mille squelettes d’ours, se déroulaient un culte immémorial que nos officiels récusent, mais que nos frères eurasiatiques du nord du Japon, les Aïnous, d’ultimes sibériens et peut-être quelques Lapons pratiquent encore aujourd’hui. Conscients ou pas, nous portons tous un dépôt de ces âges farouches où l’homme peignait à la lueur des torches et vénérait l’ours, ancêtre primitif de l’humanité.

C’est donc à la Toussaint, la veille du jour des défunts, qu’une lignée vieille de cent mille ans a été condamnée à s’éteindre faute de femelles pour assurer sa survie. Si j’ajoute que l’ourse “Cannelle“ est morte au-dessus des gorges d’Enfer - je n’invente rien -, on ne sera pas autorisé à toutes les spéculations ésotériques ; cependant on jugera que le destin avait bien fait les choses en choisissant la date et le lieu. Nous savions bien sûr au fond de nous que cette tribu était condamnée - pourtant sa proche disparition constitue une rupture symbolique avec les Pyrénéens de nos vallées, qui d’ailleurs eux aussi ne se portent pas très bien.

Les institutions plus ou moins compétentes, et rétribuées à ce titre, n’ont aucune espèce d’excuse à produire devant pareil épilogue. En première ligne, l’Institution Patrimoniale du Haut-Béarn, dirigée depuis sa création par Jean Lassalle, restera dans l’histoire de notre pays, et des Pyrénées tout entière, un établissement fautif qui a su irrémédiablement gâcher toutes les chances qui s’offraient à lui. Jean Lassalle, dont les pouvoirs sont très importants (maire, vice-président du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques, député, président de l’association des populations des montagnes du monde, fidèle de François Bayrou, etc.), est l’homme sous l’ère duquel s’est éteinte la dernière ourse d’une espèce qui précéda nos semblables dans les vallées. Quoi qu’il fasse dans les mois qui viennent, alors qu’il est en politique depuis plus de vingt ans, on jugera vite sa responsabilité comme écrasante : il vivait encore 15 ours dans les Pyrénées occidentales en 1983 et tout était alors possible.

Aucune “réparation“, aucun “remplacement“ ne viendront effacer cette faute originelle. À compter d’aujourd’hui, une autre histoire commence, en germe depuis la première réintroduction d’ours de Slovénie en 1996, celle des ours dans les Pyrénées. L’ours des Pyrénées, lui, aura bientôt vécu.

De nature sceptique, voire pessimiste, je formule toutefois ce vœu : puisse la nouvelle lignée d’ours nous pousser au-delà des considérations politiciennes, égocentriques, mercantiles, publicitaires, touristiques, ou faussement scientifiques qui ont accompagné la fin de l’ours des Pyrénées.

Le temps est venu de servir l’ours et non plus de s’en servir.

par Stéphan Carbonnaux

pour plus d'information sur les ours en France :

http://www.paysdelours.com

http://loup-ours-berger.org

http://ours-loup-lynx.info

 

 

·                          

 

 

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2007 2 16 /01 /janvier /2007 19:45

J'ai lu dans le journal, qu'a chaque fois que les élections présidentielles approchaient, les automobilistes devenaient moins respectueux du réglement en vigueur et se relachaient de plus en plus, avec plus d'infractions au code de la route, en pensant bien évidemment que dès que l'élection aura eu lieu, toutes les amendes seront amnistiées. C'était pas la de l'écrire, il suffit de se déplacer en vélo, ce que je fais très souvent, de respecter les feux, ce que je fais tout le temps, n'ayant que deux jambes et pas de remplacantes, pour voir a quel point les automobilistes se déchainent. Juste dans ma rue, ou il y a d'un côté la voie de bus qui remonte, et l'autre voie pour les véhicules qui descend, sauf qui peut lorsque je suis en vélo, je prend la voie de bus afin de laisser passer les voitures, et je trouve le moyen de me faire klaxonner et insulter par ceux qui veulent doubler. Ce qui est le comble car ils roulent  à contre sens et en plus dans la voie de bus. Je ne parle pas des abrutis qui se garent en vrac n'importe ou, passages piétons, pistes cyclabes, sortie de voitures, double file, voie de bus (en face de chez moi) le tout sans s'occuper des autres.

Mais cet après midi cela a été le pompom, je prend ma voiture car j'allais à Villers sur Marne, je roule sur le périphérique, puis l'autoroute A4, et peu après Charenton, un radar automatique, donc les voitures roulent à toute vitesse, puis ralentissent comme pas possible avant le radar, repartent comme des dingues, je ne roule pas vite donc je reste sur la voie de droite et arrivée à la sortie Bry sur marne, je ralentie dans la montée car la vitesse est limitée à 50 km, et à ce moment, je me prend des appels de phare plein la figure par le fou qui est derrière car ma vitesse ne lui convient pas, il me colle comme un malade, fait des gestes irrespectueux et enfin finis par me doubler en me faisant une queue de poisson et manque de m'envoyer dans le décor. Un coup de pot, je roulais lentement, car il y a un feu à la sortie. Pas de pot pour lui, au moment ou il amorce la sortie, le feu passe au rouge et il est bloqué et en plus ne peux le bruler car il y a des voitures devant. J'arrive à sa hauteur tranquillement, me positionne à côté de lui et lui fait signe qu'il est malade. Le mec m'insulte, est pas content car visiblement il est pressé  mais je redémarre avant lui, et je l'ai gentiment trainé derrière moi en respectant la vitesse, car en ville pour doubler il pouvait toujours essayer. Le résultat des courses, un affreux dangereux qui a faillit m'envoyer dans le décor car j'ai eu le malheur de respecter la vitesse. Alors j'éspère qu'il n'y aura pas d'amnistie car c'est trop facile.

Et mon rêve, c'est une voiture avec un paire de cornes comme sur la photo, car là je crois que j'hésiterais moins a rentrer dans les abrutis dangereux.

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 19:32

Le Mont Saint Michel haut lieu de pélerinage des chrétiens, visité par des dizaines de milliers de personnes tous les ans et surtout le Mont Saint Michel  journée des lycéens en septembre ou ma fille va au lycée.

En septembre, tous les élèves du lycée qui entrent en seconde vont au Mont saint Michel. Le directeur leur explique que cela leur permet de faire connaissance, et puis le Mont Saint Michel et ses sables mouvants autour est aussi une expérience pour plus tard. Au départ, on a besoin d'un guide pour faire la traversée afin d'éviter de s'enliser, après certains peuvent s'en sortir avec seulement un peu de boue sur leurs chaussures, ensuite ils les nettoient et continue leur chemin, d'autres peuvent en avoir jusqu'au chevilles ou genoux, mais peuvent encore s'en sortir,  et lorsque l'on commence a en avoir jusqu'a la taille, on aura besoin de quelqu'un pour s'en sortir, et enfin lorsque l'on en a au dessus de la tête c'est trop tard. On est complètement enlisé.

Je me demande si Nicolas Sarkozy a eu un directeur comme celui ci et a donc essayé d'aller voir sur place si jamais il allait s'enliser pendant sa campagne électorale, ce qui laisserait la place à Ségolène Royal pour être élue Présidente de la République, et c'est tant mieux.

Journée des lycéens septembre 2006

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2006 6 30 /12 /décembre /2006 18:33

 

 

 

 

 

 

En ces temps de guerre et de destruction de la planète, il faut encore croire en l'homme et espèrer que pour l'année qui arrive il n'y aura plus de conflits armés, de massacre, de famine, de misère, d'hommes politiques véreux, de mafia, d'exploitation d'enfants, d'esclavage moderne, de nouvelles destructions de forêts, de pollution, de disparition d'espèces animales et végétales. La liste est longue.

Ce que je souhaite c'est que chaque habitant de la planète mange à sa faim, que chaque enfant soit scolarisé, que chaque femme puisse décider de sa vie, que chaque pays prenne conscience du réchauffement climatique et de ses effets irréversibles et que l'on arrête de massacrer les animaux pour rien.

Et surtout avec les élections présidentielles qui approchent que les les futurs candidats ne jouent plus au People, mais prennent vraiment conscience des problèmes qui les attend et arrêtent de faire des promesses s'ils ne sont pas capables de les tenir.

 

 

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2006 3 27 /12 /décembre /2006 15:30

Calme plat à Bagnolet depuis le dernier Conseil Municipal. Tout le monde doit être sur les pistes de Ski c'est pas possible, encore que pour faire du ski cela ne va pas être facile vu le peu de neige en montagne. La terre se réchauffe, on n'arrête pas de le dire et redire, alors la neige, bientôt cela ne sera plus qu'un souvenir ou des photos à regarder en famille. Mais si c'est le calme dans notre commune, cela gronde dans la corne de l'Afrique. Si les enfants de ces pays avaient fait à Noël des voeux pour la paix alors c'est encore raté. On arrive en l'an 2007 et malgré la misère, la sécheresse, la famine, les gouvernements de ces pays trouvent le moyen de faire la guerre. Et après on va encore trouver des détracteurs qui ralent parce que les africains viennent en Europe. Entre nous, vous  auriez envie de rester dans des pays ou pour un oui ou pour un non on vous déclenche une petite guerre pas toujours  justifiée. Moi non, j'essaierais comme les autres de venir en Europe, même si cela ne ressemble pas au Paradis. Le pire, c'est encore les marchands d'armes qui s'en mettent plein les poches lors des conflits armés. La communauté internationale est incapable de la moindre décision pouvant arrêter ce conflit. Seul un énorme miracle pourrait faire que les choses redeviennent comme avant. Mais les intérêts de chacun sont plus important que la vie d'êtres humains.

Sur france info :

   

Chronologie
Novembre 1991 - Après le renversement de Mohamed Siad Barré, un conflit oppose les chefs de guerre Mohamed Farah Aïdid et Ali Mahdi Mohamed. Des milliers de civils sont tués ou blessés.
Décembre 1992 - Le Conseil de sécurité de l'Onu donne son feu vert à une intervention militaire sous commandement américain. Une semaine plus tard, les "marines" débarquent sur les plages de Mogadiscio pour l'opération "Restore Hope". Des centaines de Somaliens meurent dans les combats. La mission américaine prend officiellement fin en mars 1994.
Octobre 2004 - Pour la 14e tentative depuis 1991 de restauration d'un pouvoir central en Somalie, les députés élisent le chef de guerre Abdullahi Yusuf, soutenu par l'Ethiopie, à la présidence. En décembre, le nouveau Premier ministre, Mohamed Ali Gedi, prend la tête d'un gouvernement de 27 ministres au Kenya.
Juin 2006 - L'Union des Tribunaux islamiques (UTI) s'empare de Mogadiscio en chassant les chefs de guerre soutenus par les Etats-Unis et prend le contrôle d'une partie du sud du pays. Le gouvernement transitoire et l'UTI se reconnaissent mutuellement lors de leurs premières discussions directes au Soudan.
25 septembre 2006 - Le président Yusuf échappe à un attentat qui coûte la vie à cinq personnes devant le parlement installé à Baïdoa. Les combattants islamistes s'emparent du port méridional de Kismayo, ce qui leur permet de faire face sur trois fronts à Baïdoa, où siège le gouvernement.
9 octobre - Les islamistes déclarent "la guerre sainte" contre l'Ethiopie, qu'ils accusent d'envahir la Somalie pour soutenir le gouvernement.
7 décembre - Le Conseil de sécurité de l'Onu approuve le principe du déploiement d'une force africaine de maintien de la paix en Somalie.
25 décembre - Au septième jour de violents combats entre islamistes et forces gouvernementales, des avions de chasse éthiopiens bombardent deux aéroports somaliens aux mains de l'UTI.
26 décembre - L'Ethiopie et les forces gouvernementales disent progresser rapidement vers Mogadiscio.


Partager cet article
Repost0
26 décembre 2006 2 26 /12 /décembre /2006 10:19

 

HOMMAGE AUX BENEVOLES DES RESTOS DU COEUR DE MONTREUIL

Aujourd'hui, c'est toujours la trêve de Noël, mais pour les bénévoles des Restos du Coeur de Montreuil, ce n'est pas la trêve de la distribution. Lundi étant un jour férié, les distributions de produits alimentaires vont se succéder mardi, mercredi, jeudi et vendredi afin que personne ne soit défavorisé. Il en faut du courage pour faire face à l'afflut de familles de plus en plus nombreuses. Alors un grand hommage à ces bénévoles souvent retraités, qui pourrait rester chez eux au chaud et qui malgré cela viennent  toujours souriants pour accueillir plus de 300 familles par jour. Ils m'ont accueillit parmi leur équipe, et grâce à eux, j'ai pu découvrir ce qu'était la solidarité de tous les jours. Merci à tous.

Pour aider les Restos du coeur www.restosducoeur.org

 

 

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2006 6 23 /12 /décembre /2006 17:39

JOYEUX NOEL ET BONNE ANNEE

A TOUTES ET TOUS

Le tout en chinois. Ce sont les premières calligraphies en chinois de ma fille qui a choisit cette année l'option chinois en seconde. Je la trouve courageuse vu le programme qu'elle a déjà, mais c'est une langue qu'elle aime beaucoup et qu'elle commence à parler un peu. L'an dernier, je lui avais expliqué que nous avions des personnes de la communauté chinoise qui venaient dans notre association et que c'était le bazar car nous ne nous comprenions pas. Elles parlaient un tout petit peu le français, pas d'anglais ce qui limitait au niveau de la compréhension. Lorsque l'on a proposé le chinois en troisième langue, elle n'a pas hésité, passée les tests et voila. Maintenant il ne lui reste plus qu'a se dépêcher de progresser car moi, je l'avoue, je suis nulle pour les langues et lors de nos voyages, je compte toujours sur elle pour traduire. Lorsque nous avons vécu aux USA, j'ai pris conscience de ce que c'était que d'être une étrangère dans un pays, ne parlant pas la langue du pays et d'être obligé de compter sur sa fille ou son jules. Cela m'a ramené des années en arrière avec ma grand mère qui ne parlait que peu le français malgré sa longue présence en france (depuis 1924) et maintenant  avec mes voisines venant de divers pays et ne parlant que très très peu le français toujours en train de se ballader avec le plus grand des enfants pour qu'il les aident à traduire. J'étais dans la même situation. 

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2006 2 19 /12 /décembre /2006 17:27

Depuis quelques jours, les politiques découvrent qu'il y a des SDF dans la rue, sous les ponts, les tentes, les abris de cartons et tôles ondulées. C'est révoltant de se servir de ces gens qui n'ont rien pour promouvoir sa campagne électorale. Monsieur Sarkozy est venu à la préfecture de Bobigny début décembre, il a du voyager dans une voiture avec des vitres fumées, ou alors en hélicoptère, sinon il aurait remarqué tout au long du périphérique, de l'autoroute A3 ou A1 des gens qui dorment dans des cabanons improvisés sur les bords. Mais j'avais oublié que Monsieur Sarkozy est toujours pressé et qu'il ne voyage qu'escorté pour aller plus vite d'un point à un autre, ce n'est pas comme nous les citoyens de base qui avons tous les jours le temps dans les embouteillages de prendre conscience de cette nouvelle pauvreté. Il y a déja 4 ans, porte de bagnolet dans le virage en face de l'entrée d'Auchan, des gens s'étaient installés et le nombre grandissait de jours en jours, et un soir, ma fille horrifiée me fit remarqué qu'il y avait une poussette d'enfant. Ils ont été évacués, mais le problème s'est déplacé un peu plus haut sur Montreuil. Médecins du Monde offre des tentes, et même si cela n'est pas la panacée, c'est mieux qu'un porche ou un carton. C'est vrai que cela peut choquer les habitants ou les touristes, mais il faut bien se rendre compte que cela existe et ne pas se fermer les yeux. J'ai habité aux USA et dans la ville ou nous étions, juste en face de Seattle, j'ai été étonné car il n'y avait  pas de SDF comme à Seattle et j'ai compris pourquoi un jour. La police les raccompagnaient jusqu'a la limite de la ville pour ne pas froisser les yeux de ses riches habitants. C'est peu être ce que Monsieur Sarkozy veut faire pour qu'il n'y ai plus de SDF, c'est les raccompagner jusqu'à la limite de la france, même ceux qui sont français. J'ai aussi lu que Monsieur de Villepin expliquait qu'il y avait 100 000 places dans les foyers d'hébergement. C'est peut être vrai mais dans ces centres, les gens ne souhaitent pas y aller. Surtout ceux qui ont des animaux, et puis lorsque ce sont des familles, ils ne veulent pas être séparés. La police evacuent les gens qui dorment dans des tentes sur Paris, alors la question que je me pose, est ce Monsieur Delanoë qui le demande avec la pression de ses habitants. L'hiver sera rude pour tout les SDF

dessin paru sur yahoo

 

Partager cet article
Repost0
11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 19:38

11 SEPTEMBRE 1973. CHILI Pinochet prend le pouvoir à la suite d'un coup d'état. Salvador Allende

meurt et le pays sombre dans une dictature avec des milliers de morts et de disparus.

24 MARS 1976, ARGENTINE, la junte militaire prend le pouvoir, avec à sa tete le général Vileda. Plus de 30 000 personnes disparaissent.

2 pays proches, deux dictatures, des milliers de morts et disparus. Les mêmes méthodes pour ces dictatures, tuer dans l'oeuf le moindre mouvement de rebellion et mater ceux qui à gauche et à l'extréme gauche ont recours aux actions violentes.

Ce que je déplore, c'est que Pinochet est mort sans avoir été condanné par un tribunal international pour tout ce qu'il a fait.

Mon cousin qui vivait avec ses parents en Argentine a été arrêté lors d'une manifestation à Cordoba. Mis en prison, il n'a du son salut qu'a sa double nationalité. Ma tante nous ayant écrit pour nous dire ce qui se passait, elle n'avait que peu de nouvelles  (l'info circulait mal) nous avons grâce à Amnistie International réussit à le faire libérer après un long séjour en prison. Il est revenu accompagné par Amnisite international.  Ses parents sont revenus vivre en france et sa femme est arrivé peu après. Mon cousin a vécu chez ma soeur, et je me souviens d'une soirée ou nous étions invités avec des amis à lui des opposants argentins et chiliens, venus avec leur famille pour se donner des nouvelles et essayer d'encourager ceux qui étaient encore là bas à résister. Ces derniers doivent aujourd'hui fêter sa dispaition.

PHOTOS DE 1979

Article sur france info (internet)

Chili: hommage strictement militaire pour Pinochet, ex-chef des armées


La dépouille en grand uniforme de l'ancien dictateur chilien, Augusto Pinochet, décédé dimanche à  l'âge de 91 ans, a été exposée lundi à  Santiago pour un hommage strictement militaire après le refus du gouvernement socialiste de lui rendre les honneurs dus à  un chef d'Etat.

La cérémonie a eu lieu en présence de la famille du défunt et de quelque 300 personnes rassemblées à  l'Académie militaire dans la capitale chilienne.

Plusieurs messes et prières aux défunts sont prévues dans le hall de cette école militaire pour évoquer le souvenir de l'ancien dictateur qui a tant divisé les Chiliens.

La présidente chilienne Michelle Bachelet a affirmé lundi avoir refusé les funérailles nationales à  l'ex-dictateur "en pensant au Chili", tandis que le ministre de l'intérieur Belisario Velasco a estimé qu'il s'agissait "d'un classique dictateur de droite qui a violé les droits de l'homme et s'est enrichi".


Funérailles de Pinochet

Une chapelle ardente a été dressée dans l'école du "Libérateur Bernardo O'Higgins" et le corps de l'ancien commandant de l'armée de terre et ex-chef des armées a été placé dans un cercueil vitré, montrant le visage et le buste du général, revêtu de son grand uniforme de gala de couleur grise.

Le cercueil est exposé dans le hall de l'Académie militaire où fut formée la junte militaire qui désigna Pinochet à  sa tête, après le coup d'Etat sanglant du 11 septembre 1973 contre le président socialiste Salvador Allende.

Entre deux énormes cierges, une garde d'honneur composée de huit cadets veille sur le cercueil jusqu'aux funérailles prévues mardi à  11H00 (14H00 GMT), dans la cour de l'école militaire.

L'armée a fait savoir que les diverses cérémonies auraient un caractère public même si un contrôle de sécurité sera effectué à  l'entrée de l'Académie.

Le corps de l'ex-dictateur avait été transféré dans la nuit de dimanche à  lundi, alors que des incidents opposaient des manifestants célébrant sa mort et la police.


Violences le 10 décembre 2006 à  Santiago après l'annonce de la mort de Pinochet

Peu après l'annonce du décès du dictateur, 5.000 manifestants étaient descendus dans les rues pour fêter "la libération du Chili".

Une quarantaine de policiers ont été blessés et une centaine de manifestants ont été arrêtés quand des groupes radicaux ont tenté de s'approcher du palais présidentiel. Les affrontements ont duré jusqu'à  l'aube dans certains quartiers, à  la périphérie de Santiago.

Lundi, les quotidiens de Santiago ont publié des suppléments sur la vie (1915-2006) de l'ancien président autoproclamé (1973-1990), soulignant que celui-ci n'aurait pas droit à  des funérailles nationales prévues pour un chef d'Etat chilien, comme l'a décidé la présidente Michelle Bachelet, elle-même victime de la dictature et fille d'un général d'aviation proche d'Allende torturé à  mort après le putsch.

Le fils cadet de Pinochet Marco Antonio a déploré l'absence de telles funérailles pour son père qui, selon lui, "s'était totalement engagé pour le pays et l'avait sorti d'un chaos indescriptible".


© Martin Bernetti
Le fils cadet de Pinochet Marco Antonio (g), accompagnée d'une de ses filles, auprès du cercueil de son père à  Santiago le 11 décembre 2006

La fille de Salvador Allende, Isabel, a applaudi la décision de Mme Bachelet de refuser les obsèques nationales en rappelant que Pinochet était un "dictateur" qui s'était proclamé président en manipulant la Constitution. "Le général a trahi son serment, a trahi le président Salvador Allende et a toujours affiché son incapacité à  se repentir", a-t-elle déclaré.

Le général Pinochet avait été nommé chef de l'armée par le président socialiste Salvador Allende trois semaine avant son coup d'Etat.

Près de 30.000 Chiliens ont été torturés sous la dictature, tandis que 3.000 sont morts ou disparus.

La dépouille de l'ex-dictateur sera remise à  la famille pour être incinérée au crématorium du Cimetière du Parc du Souvenir. Les cendres seront ensuite transportées jusqu'à  la propriété familiale de Los Boldos sur la côte chilienne, un endroit où le vieux général passait l'été austral.

L'ancien dictateur est mort dimanche matin à  la suite de multiples crises cardiaques. Il avait été admis à  l'hopital une semaine auparavant après un infarctus du myocarde et un oedème pulmonaire.

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2006 6 02 /12 /décembre /2006 21:32

Cet année, les bénévoles du resto du coeur de Montreuil ont fabriqué avec de la récup un guichet afin que l'accueil des personnes soient plus sympathique. Mais voila, il était brut de brut et c'était un peu tristounet, aussi j'ai demandé au responsable de la distribution si il ne voudrait pas qu'un jeune artiste du coin vienne nous le colorer. C'était ok. J'ai appelé jeudi après midi, sébastien qui habite à Montreuil,un garçon génial qui fait des décors muraux, et je lui ai demandé si il serait d'accord pour nous décorer notre guichet pour égayer un peu et il a dit oui tout de suite. Vendredi il est venu voir qu'elle était la surface, et ce matin il a fait un décor sur le guichet. le décor est superbe. Il n' a pas voulu que je lui achète des bombes de peinture, il a amené son matériel, peint, tout rangé, le tout bénévolement. Sébastien, je l'avais rencontré un jour qu'il peignait rue Valette à Montreuil sur le mur de la bibliothéque un dessin pour l'association "ni pute ni soumise" et j'étais tombée en admiration devant son dessin. Il a refait une fresque pour un particulier rue Marceau à Montreuil, et dernièrement un mur pour le plaisir rue Etienne Marcel. Lorsque ma maison sera terminée, je vais lui demander de faire un dessin sur la façade et dans une chambre. Il fait des décorations murales intérieurs - extérieures  - toiles - illustrations. Et pour le remercier, un petit coup de pouce et de pub car on ne se connaissait pas beaucoup et malgré cela il a tout de suite accepté  de nous faire ce décor. Je met en ligne les photos de ses dessins sur Montreuil. J'espère qu'ils vous plairont car cela change totalement des grafs que vous apercevez sur les murs. Si vous souhaitez le contacter, envoyer moi un commentaire.

 

 

 

 

 RUE MARCEAU

 

 RUE VALETTE  associaiton "ni pute ni soumise"

  RUE ETIENNE MARCEL  

Pose devant le dessin de seyb

Partager cet article
Repost0